accu-1

ACUPUNCTURE

traitement par les aiguilles

Zhēn

accu-2
accu-3

Elle a été reconnue officiellement en 1978 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en tant que pratique médicale efficace et acceptée.

Jusqu’à récemment la science officielle ne reconnaissait l’existence de l’énergie qu’au niveau des cellules de l’organisme. Cependant les recherches scientifiques de ces dernières décennies ont permis de démontrer que ce système énergétique existe aussi dans le corps humain. Il se présente sous la forme d’itinéraires de diffusion des ondes électromagnétiques bien définis dont la fréquence varie d’un organisme à l’autre. Les anciens médecins chinois ont représenté ce système sous forme de points bioactifs disposés le long de certains canaux énergétiques spécifiques. L’action sur ces points avec des aiguilles Zhēn et leur réchauffement Jiǔ par le cigare spéciale de Moxa (Artemisia vulgaris) et des herbes combustibles Yào ài tiáo 药 艾 条 permet de réguler l’énergie du malade et d’atteindre des résultats étonnants. 

Le concept fondamental de la MTC est qu’un bon état de santé se définit par la libre circulation du Qi (l’énergie). En cas de maladie, afin de supprimer les blocages dans les méridiens, on place des aiguilles sur des points d’acupuncture bien choisis. La science des points est comme le mot de passe pour entrer dans le programme d’un ordinateur. Si la stratégie du traitement par l’acupuncture est juste, dans la grande majorité des cas, on ressent les changements bénéfiques dès la première série de séances.

MOXIBUSTION

traitement par la chaleur

Jiǔ 

image5

Le terme moxa 灸 signifie herbe combustible. C’est un « cigare » – Yào ài tiáo 药 艾 条, composé d’herbes (plus que de 18 sortes), roulé dans du papier de riz. Le bout du bâtonnet est allumé et il faut le tenir à 3 ou 4 cm de la peau. Les effets thérapeutiques du moxa y pénètrent pour irradier dans les méridiens.

La moxibustion sert à une grande variété de traitements, et pour certaines maladies, son effet a plus d’importance que l’acupuncture, c’est pourquoi il est souvent indispensable d’utiliser les deux ensemble. En Chine, on ne sépare pas l’acupuncture de la moxibustion en tant qu’applications thérapeutiques externes.

moxi2
moxi3
moxi4