Shifu MEI Yngsheng

Dàshī MÉI Yìng Shēng

大 师 梅 应 生

né en 1933

  • Diplômé de la faculté de médecine de Sichuan en février 1950.

    Intégration à l’Armée Populaire de Libération de Chine à la fois en tant que médecin

    Militaire et chef de dispensaire. Obtention du mérite de 3ème grade  trois fois de suite.

    Retour à la vie civile après vingt ans de service militaire.

  • Au début,  pratique du Taïchi simplifié, puis, en 1970 a passé une cérémonie de Baishi chez Grand Maître FU Zhongwen (1903-1994) – adepte respectueux  de l’héritier de la 4ème génération de Taïchi  de style Yang. Après trois ans d’entraînement, obtention d’une maîtrise parfaite du Taïchi  traditionnel.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
PlayPause
Slider

Source de l'héritage

Le Taïchi chuan a été créé par Zhang Sanfeng  de la dynastie des Song du Sud. Celui-ci  transmet son savoir à WANG Zongyue  de la province  de Shanxi qui forme à son tour YANG Fa  de la province de Henan  et de la dynastie de Qing, lequel forme alors YANG Luchan de la province de Hebei. YANG Jian Hou, son fils, recueille cet héritage et instruit son propre fils YANG Cheng Fu. À son tour, YANG Chengfu forme FU Zhongwen,  le mari de sa petite-fille, et, avant sa mort en 1994, celui-ci fait de MEI Ying Sheng, son héritier.

  • Enseignement du Taïji, à titre gracieux, aux cadres des municipalités et des préfectures en dehors de leurs heures de travail, ainsi qu’à la population. Pendant vingt ans cet enseignement est dispensé – gratuitement – à plus de dix mille personnes.

    Nommé « enseignant d’élite » par l’Association nationale de Wushu et « personnalité d’élite », titre décerné par le Syndicat  de la Province de Sichuan à deux personnes seulement pour six millions d’habitants.

    En 1992, départ à la retraite et nomination au rang d’enseignant professionnel de Taijï.

    En 1990, enseignement à Shenzhen sur invitation de l’Association de Taïji de Hongkong, nombreuses conférences et transmission d’expériences de pratique du Taïji.

    Participation (sept fois) à des rencontres amicales de Taïji international à Yongnian, accès au statut de membre du conseil d’administration et obtention du titre de « Grand Maître ».         

  • Pendant 20 ans a enseigné les cadres de la municipalité de la préfecture, ainsi que la population de province Sichuan – plus que 10 000 personnes. Nommé le titre l’enseignant d’élite par l’Association nationale de Wushu.
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider
  • Des l’année 90 par l’invitation de l’Association de Taichi chuan de Hongkong enseignait à Shenzhen, donnant des conférences en partageant son expérience de la pratique de Taijiquan, a participé 7 fois des rencontres amicale de Taiji International Association de Yongnian et  devenir le membre de Conseil, décernant d’une appellation de Grand Maître.
  • Professeur de Taijiquan à l’Université de Sichuan (Institut de la Culture de maintien de santé – Yang Sheng Gong Daxue)

  • Certificat du patrimoine culturel inestimable de la culture chinoise décerné par le Bureau Culturel de Chengdu en décembre 2008 au sujet de Zhang Sanfeng Daojia Liandan Taijiquan.

CAO Laoshi - épouse de Shīfu MÉI Yìng Shēng

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
PlayPause
Slider

MEI Ao Shuang - fille de Shīfu MÉI Yìng Shēng

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
PlayPause
Slider

Éleves de Shīfu MÉI Yìng Shēng